Juillet 2014

LE CHEMIN VERS L'UNITE

Les clés du passage

 

La fin d’un cycle se confirme, se manifeste et devient évident. S’installe une nouvelle présence à soi. Des éléments se détachent, se défont et nous quittent au –delà de ce que nous choisissons de quitter nous-mêmes.

 

 

Sommes-nous prêts à ce détachement ?

 

Les portes de l’univers sont  grandes ouvertes nous offrant et nous indiquant  de nouveaux chemins, de nouvelles perspectives  et de nouvelles manières de s’envisager. Il nous faut encore et toujours quitter nos anciens prismes de vie, de lecture et nous inviter  à s’en remettre et à vouloir se libérer, se dépouiller de tout  ce qui ne pourra plus faire partie du voyage.

Se  dévêtir de soi pour se retrouver Soi.

 

La conscience grandit et avant de pouvoir  comprendre le sens de nos expériences passées, pour les accepter et les intégrer, elles ont besoin d’être libérées des poches émotionnelles qui les contiennent et les croyances qui y  ont été associées. Elles ont besoin  d’être vues, à nu, libérées de la manière dont elles ont été vécues pour  en tirer toute la quintessence de l’apprentissage et ne plus avoir à les revivre.

 

Dissoudre les nœuds de l’ego.

 

L’HUMILITE

 

Au  seuil de la porte de la Vie, d’un Renouveau possible et d’une Renaissance intérieure pour se vivre autrement, l’humilité devient la clé de tous les possibles. L’humilité d’accepter, de pardonner, de lâcher et de s’agenouiller devant la vie, notre vie pour lui remettre les rennes.

 

L’humilité de reconnaître toutes les illusions vécues, les certitudes sur soi et sur la vie, accepter que les choses puissent s’envisager autrement…accepter le mouvement de la vie, ce qui a été ou pas, ce qui est parti, ce qui ne sera plus pour permettre à la vague du renouveau de nous surprendre sur tout ce qui est à venir.

 

L’humilité d’accepter d’avoir été blessé, d’avoir eu mal, d’être tombé et de s’être retrouvé face à la poussière.  Reconnaître la vulnérabilité, l’espace sensible et pur.

 

L’humilité d’accepter de s’être maintes fois trompés, non comme un échec, mais comme le seul et l’unique moyen de grandir dans le discernement et la conscience.

L’humilité de ne pas pouvoir et de ne pas savoir pour s’en remettre à l’inspiration de la vie.

 

L’humilité  invite à s’incliner, à s’assouplir et à quitter cette posture de rigidité qui nous maintient debout, cristallisés dans nos certitudes, nos projections et nos illusions.

Une invitation à faire  le bilan autrement…..

 

Les clés du passage d’une conscience fondée sur l’ego à une conscience fondée sur le cœur nous bouscule dans les derniers bastions qui résistent. Une fois que le travail de transformation aura été fait, vouloir pardonner,  vouloir s’alléger, vouloir accepter et grandir dans l’humilité…pour se retrouver et être avec , pour respirer ce qui est, sans illusion, ni croyances, ni attentes, ni prétention de comment les choses devraient être …

 

Se faire renaître pour se redonner la vie dans une autre fréquence, une autre vibration, une autre conscience : recommencer, prendre un nouveau départ depuis une matrice transformée, conscientisée, armé du regard du créateur, qui voit croissance, expansion  et opportunité à grandir de chaque expérience,  là où  le mental ne voyait que subir, impuissance et solutions à trouver.

 

CHOIX ET DISCERNEMENT.

 

Accepter permet de choisir, de se choisir , de se réinvestir et de se créer. A la clé de ce passage : le discernement.

 

Le discernement nous amène au choix par choix, par conscience et non le choix par défaut, par ignorance.

Se retrouver à la croisée des chemins et vouloir choisir  ce qui élève, ce qui rend magique, ce qui nous mène vers l’accomplissement de notre être.

 

Investir le corps devient force et puissance dans chaque élément que nous investissons de notre vie.

Investir le corps pour poser et ancrer chaque choix, chaque vouloir, chaque nouvelle pensée lumière. Investir le corps pour permettre à la lumière de jaillir et de s’offrir, à la puissance de notre vie de se révéler derrières les voiles qui auront été transformés.

 

Vouloir se choisir pour se créer, se donner vie et s’accomplir.

Grandir dans la faculté de discernement pour voir, pour y voir clair même si l’ego préfère élire domicile dans les limbes de l’illusion.

 

 

 

 

© 2015-2018 C.Buffon contact@7clefsdevie.com / +41(0)78 739 38 23