© 2015-2018 C.Buffon contact@7clefsdevie.com / +41(0)78 739 38 23

Mai 2014

Pour le pèlerin en chemin vers son âme, assoiffé d’amour et de vérité, l’appel à la délivrance est profond en cette période de mai : un appel à la Vie qui demande de se libérer , d’accepter et de faire le deuil des empreintes vécues et portées jusqu’à aujourd’hui, des chocs expérimentés, des chutes, des incompréhensions, des peurs et de la solitude dans laquelle toutes ces expériences ont été vécues…

 

Se libérer des schémas construits qui nous maintiennent prisonniers et fermés à la vie.

 

Se libérer des systèmes de pensées qui nous maintiennent dans les croyances issues de la peur, du manque de valeur, d’amour, de foi, de confiance et de reconnaissance.

 

Se libérer des empreintes que l’enfant porte encore de ses parents, ces empreintes qu’il a absorbées comme une réalité et qu’il a fait siennes.

 

Se libérer des empreintes et des mémoires trans générationnelles : cet arbre que l’on porte en soi et qui demande à être soigné et transmuté pour permettre aux racines de se nourrir à la source d’une nouvelle terre.

 

Délivrer l’enfant des illusions qu’il a transformées en croyances de vie.

 

Guérir, aimer et éclairer les racines les plus malades ou souffrantes de l’histoire de cet enfant en nous, digne héritier d’une histoire.

 

Oser apporter une étincelle de vie en profondeur jusqu’en dans les espaces les plus reculés de désespoir et de ténèbres.

 

Faire le deuil, pleurer et quitter son passé, ses édifices et ses constructions intérieures pour faire de l’espace à ce qui a besoin de grandir et de prendre forme ; une nouvelle vie, une nouvelle vision, un nouveau regard, un nouvel élan.

 

Nous voici dans ce grand passage : d’une conscience fondée sur l’Ego à une conscience fondée sur le Cœur.

La fin d’un cycle de conscience s’offre à nous et un autre qui se révèle.

L’enfant qui porte ma mémoire natale est au cœur de cette transformation.

 

Comprendre combien sur le lit de la peur et du pouvoir toute construction est destinée à s’effondrer.

 

En cette période, nos cellules se nettoient et par là, dégorgent du jus de nos émotions et de nos impressions, de nos impuissances et de nos douleurs, des empreintes de notre histoire.

 

Tout le système de croyances mis en place pour donner et permettre une cohérence à notre vie s’effondre et se perçoit alors une profonde sensation de perte de repères.

 

Cette cohérence première a donné naissance à nos schémas de vie, nos automatismes, nos scénarios qui sont devenus notre réalité, le plus souvent figée et rigide.

 

Autant de mémoires de cette vie ou d’autres, autant d’empreintes personnelles que familiales et transgenerationnelles, autant ce que nous avons captés et absorbés de nos parents par notre cœur d’enfant, sans limite ni défense….tout remonte, se présente pour être libéré et permettre comme un renouvellement cellulaire. Au-delà, même, l’opportunité d’une renaissance dans une matrice nouvelle.

 

VOYAGE AU CŒUR DE L’ENFANT

 

Un voyage initiatique à la rencontre de notre enfant intérieur, partie la plus précieuse de notre être, qui porte la boîte noire de toutes nos empreintes de vie et des croyances qui en sont issues, mais également l’essence même de tout notre potentiel de Vie et de Lumière.

 

Se retrouver, se rencontrer, s’aimer, vouloir créer ce lien si précieux et indéfectible, s’ouvrir à l’écoute de cet enfant, vouloir lui donner la main sur le chemin de la guérison et de la liberté d’exister.

 

Retrouver le chemin de la Vie.

 

10 et 11 mai

 

380.-

 

 

LES CLEFS DE LA GUERISON

 

S’offrir une semaine d’amour et de guérison en profondeur avec son enfant intérieur et au-delà de celui –ci, vouloir se libérer et guérir des blessures, des empreintes, des mémoires ou des expériences encore contenues et maintenues dans notre mémoire cellulaire, en comprendre le sens pour se permettre d’accéder aux racines profondes de ce qui a besoin d’être compris, aimé, libéré, nourri, pardonné et lâché.

 

S’offrir les clefs de la guérison d’une conscience fondée sur l’Ego à une conscience fondée sur le Cœur.

 

Bon passage.

 

12 au 16 mai

 

680.-

 

Webster University, 15 route de Collex, Bellevue