© 2015-2018 C.Buffon contact@7clefsdevie.com / +41(0)78 739 38 23

Se libérer des liens de loyautés pour retrouver le lien de loyauté à notre âme

L’enfant en nous, qui se vit dans des liens de loyauté inextricables, est un enfant le plus souvent sauveur ou sacrifié. Il a porté en conscience ou à son insu l’histoire, la vulnérabilité ou la fragilité d’un parent : il s’est senti  et se sent encore responsable ,il porte et s’est souvent transformé en parent d’un de ses parents.

 

Il prend naturellement la responsabilité des situations, des personnes, du mal-être ou du bien-être de l’autre. Il ne se donne pas le droit de ses besoins , il veut bien faire( trop bien faire), il veut réparer, faciliter, soulager ou ne pas confronter l’autre, il protège l’autre plus que lui-même. Il se retrouve ainsi avec une charge sur les épaules et un profond sentiment de culpabilité s’il fait autrement. Il cherchera à contrôler, à maîtriser ou à tout comprendre pour nourrir un profond sentiment d’insécurité.

 

Derrière le décor, il n’aura pas l’impression d’exister vraiment ou à condition d’honorer les liens de loyautés à l’autre , à faire plaisir, répondre à l’attente et se rendra finalement dépendant de cet autre, dont il aimerais s’affranchir.

 

Pris dans cette spirale, il cherchera une approbation sans cesse et une autorisation à vivre sa vie, sans «  être méchant » ou avoir l’impression de faire du mal ou de ne pas avoir fait assez. Il se retrouvera au fond de son cœur, frustré, triste, les mains et le cœur vides d’amour essentiel.

 

Tant que ce schéma se vit en nous, chacun selon sa dynamique propre, la blessure de trahison est active, puisque cet enfant n’est pas dans la loyauté vis-à-vis de son âme et de son cœur. A chaque fois qu’il répondra aux attentes, aux besoins ou aux exigences de l’autre à son propre détriment, il nourrira le message que sa vie ne vaut rien, qu’il ne mérite pas de considération, ni protection et qu’il est à la merci de l’autre pour exister. Il se reniera.

 

Cette journée est une invitation à guérir et à libérer un peu plus loin ces schémas, couper les liens de loyauté à ces anciennes structures et à vouloir commencer à vivre et nourrir le lien de loyauté à notre âme.

 

Grandir dans la légitimité à soi et guérir la blessure de trahison.

 

 

12 juillet 2014

 

10h-17h00

200.-

Place de l'Octroi, Carouge