© 2015-2018 C.Buffon contact@7clefsdevie.com / +41(0)78 739 38 23

GUERIR LE LIEN AU MASCULIN

Le pouvoir du féminin

Guérir le lien au masculin apparaît très clairement comme la pierre angulaire de ce début d’année. Vouloir remettre les compteurs à zéro avec le masculin, ne plus en enfermer ni l’essence, ni le lien dans les mémoires de nos expériences vécues ou héritées, mais en retrouver les ressources à l’intérieur de soi.

 

En d’autres termes, guérir la relation au masculin à l’extérieur de soi( les relations avec l’homme) pour retrouver le masculin en soi( les ressources dont il est le garant : la positionnement, la protection, la limite, l’action, la manifestation, la verticalité, la force, la structure, la synthèse…).Pouvoir le vivre en soi et pour soi, cesser de le chercher désespérément à l’extérieur ou le manifester dans des relations de pouvoir. Les ressources du masculin sont plus que jamais essentielles à notre création en devenir.

 

Un espace à retrouver, des poches d’émotions et de croyances à libérer, des moments de vie à pardonner, autant qu’à se pardonner pour faire la paix, se réconcilier et permettre à l’essence du masculin de se déployer en soi et permettre d’en cultiver les ressources :se tenir debout, se positionner, se soutenir, retrouver son propre pouvoir pour se rassembler et agir, poser les actes nécessaires à sa réalisation.

 

Guérir ma lignée de masculin pour guérir le masculin que je porte, me permettre de le rencontrer et de le vivre autrement à l’intérieur de moi.

 

Guérir le lien au masculin, en intégrer l’essence pour permettre au féminin de se libérer à son tour et émerger pleinement. Quand le masculin se vit dans l’amour, le féminin peut poser les armes à son tour et divulguer ses réelles blessures et enfermement. Guérir les blessures du féminin.

 

 

1 & 2 février 2014 

 

10h-17h

380.- pour le we

Cabinet 22, 22 rue Saint Léger, Genève