GUERIR LE LIEN AU MASCULIN

Le pouvoir du féminin

Guérir le lien au masculin apparaît très clairement comme la pierre angulaire de ce début d’année. Vouloir remettre les compteurs à zéro avec le masculin, ne plus en enfermer ni l’essence, ni le lien dans les mémoires de nos expériences vécues ou héritées, mais en retrouver les ressources à l’intérieur de soi.

 

En d’autres termes, guérir la relation au masculin à l’extérieur de soi( les relations avec l’homme) pour retrouver le masculin en soi( les ressources dont il est le garant : la positionnement, la protection, la limite, l’action, la manifestation, la verticalité, la force, la structure, la synthèse…).Pouvoir le vivre en soi et pour soi, cesser de le chercher désespérément à l’extérieur ou le manifester dans des relations de pouvoir. Les ressources du masculin sont plus que jamais essentielles à notre création en devenir.

 

Un espace à retrouver, des poches d’émotions et de croyances à libérer, des moments de vie à pardonner, autant qu’à se pardonner pour faire la paix, se réconcilier et permettre à l’essence du masculin de se déployer en soi et permettre d’en cultiver les ressources :se tenir debout, se positionner, se soutenir, retrouver son propre pouvoir pour se rassembler et agir, poser les actes nécessaires à sa réalisation.

 

Guérir ma lignée de masculin pour guérir le masculin que je porte, me permettre de le rencontrer et de le vivre autrement à l’intérieur de moi.

 

Guérir le lien au masculin, en intégrer l’essence pour permettre au féminin de se libérer à son tour et émerger pleinement. Quand le masculin se vit dans l’amour, le féminin peut poser les armes à son tour et divulguer ses réelles blessures et enfermement. Guérir les blessures du féminin.

 

 

1 & 2 février 2014 

 

10h-17h

380.- pour le we

Cabinet 22, 22 rue Saint Léger, Genève

 

© 2015-2018 C.Buffon contact@7clefsdevie.com / +41(0)78 739 38 23