© 2015-2018 C.Buffon contact@7clefsdevie.com / +41(0)78 739 38 23

 

Le voyage intérieur

 D’une conscience fondée sur l’ego à une conscience fondée sur le cœur.

 

L’être humain porte en soi des ressources, des richesses et des savoirs intérieurs, dont il ne soupçonne ni  l’existence, ni l’étendue et les possibilités.

Même quand ses ressources sont visibles, il les reconnait timidement, et s’attarde davantage  à considérer ce qui manque ou qui n’est pas encore idéal.

S’il avait pleinement conscience de son pouvoir créateur, de son pouvoir  à transformer, à transmuter et à créer, s’il pouvait croire un peu plus en lui, cet être humain n’aurait pas l’impression de subir sa vie, de ne pas avoir le choix, d’être encore et toujours une victime de son passé, de son présent et de son futur.

Or, l’être humain est un alchimiste, capable, à chaque instant de sa vie de transformer ce qu’il vit, créateur de ce qu’il souhaite vivre.

 

Mais il ne le sait pas !

 

Cela lui demande  de l’humilité d’accepter qu’il a  encore à comprendre et à grandir avec son cœur et sa connaissance intérieure, là ou son mental pense avoir compris depuis longtemps.

 

Cela lui demande du courage de s’arrêter pour vouloir se rencontrer, se connaître et aller à la rencontre de ce qu’il porte à l’intérieur de lui.

 

Cela lui demande de la force et de la foi de tenir debout dans les mouvements du changement, quand tout semble s’effondrer, alors que ce sont les illusions d’un ancien monde qui le quittent.

 

Ce voyage intérieur est  un voyage alchimique, un chemin de rencontre, de transformation et  de dépouillement : au gré des guérisons, des libérations et des apprentissages, ce chemin nous invite à nous dévêtir de soi pour se revêtir de Soi.

 

En d’autres termes, découvrir derrière qui nous croyons être, qui nous sommes vraiment.

Au passage, au gré des transformations et des dépouillements, des renoncements et des acceptations, apprendre à s’aimer, se vouloir du bien et quitter la peur et le pouvoir.

 

«  La libération du  cœur est une œuvre de patience, de volonté et de simplicité. Celui qui se glorifie en  s’imaginant que les quelques palmes reçues lui ceindront éternellement le front sera, tôt ou  tard, rappelé à la  réalité de ce qui lui fait encore défaut…..ce qui forge par-dessus tout une âme, ce sont les cailloux du chemin  qu’elle rencontre »

Le testament des trois Marie

Daniel Meurois

 

Grandir dans la magie de son être et de son cœur demande d’apprendre et de grandir de ses blessures et de son humanité : regarder ses empreintes les plus douloureuses, ses solitudes, ses vides et ses pleins, ses liens les plus ardus, ses masques et ses peurs, ses illusions et ses désespoirs, ses pertes les plus vives et ses renoncements indicibles, non comme des punitions ou des injustices, mais bien comme un terreau d’expérience et d’apprentissage…la matière première du devenir.

 

…découvrir dans «  plomb » lui-même, ressources, forces et richesses.

…découvrir, au cœur des expériences les plus douloureuses, la clé de précieux enseignements, de notre libération intérieure, la clé de notre devenir.

 

Au passage, comprendre qu’au de- là de l’expérience elle –même, c’est la manière dont je la regarde et dont je la vis, qui est la clé de ma guérison et de ma transformation. 

 

RETOUR