© 2015-2018 C.Buffon contact@7clefsdevie.com / +41(0)78 739 38 23

QUITTER LA BLESSURE D'INJUSTICE

Ou comment grandir dans la reconnaissance du cœur,  l’humilité de reconnaître la vérité et la justesse de l’âme.

 

 

La blessure d’injustice parle de cette colère qui gronde, cette impuissance qui s’active en soi, quand nous avons l’impression de ne pas être vus, compris, reconnus face à une situation ou face à un lien, cette impression si forte depuis l’enfance « qu’on ne voit pas la vérité »….une impuissance qui nous agite et nous maintient dans une tension permanente, une impuissance que, la plupart du temps, on retourne contre soi et qui se transforme avec le temps en mépris pour l’autre et de soi, qui devient notre ombre….se logeant dans nos cellules , elle nous pollue de l’intérieur de cette même énergie négative que nous percevons si bien chez les autres.

 

Une impression de tension intérieure, une attente, une déception et une fermeture à l’instant même, limitant notre lecture de la situation à notre seul ego, nous retrouvant pétris dans ce sentiment que c’est injuste.….alors selon nos tempéraments et nos constructions, nous nous fermons, au contraire essayons à tous prix d’être compris et entendus….autant de systèmes de défense qui nous maintiennent dans cette blessure, toujours en lutte, convaincus que nous devons absolument être reconnus par l’autre pour avoir le sentiment que les choses soient« justes » , nourrir un sentiment de valeur intérieure ou simplement pour se sentir exister et en sécurité.

 

Grandir de cette blessure et la quitter, demande de quitter tout d’abord l’illusion de la reconnaissance de l’autre comme espoir d’être aimé, voulu ou gardé et d’exister pleinement.

Elle demande de grandir dans la reconnaissance de soi et de tout ce qui est depuis le cœur, un regard bien plus large qu’une réalité dans laquelle nous sommes enfermés

 

Elle demande d’élargir le regard de l’ego, qui nous enferme dans nos croyances, au regard du cœur qui peut regarder l’ensemble de la fresque.

Et depuis cet espace vouloir avoir l’humilité de reconnaître ce qui est, soi, l’autre, la situation….et sortir de notre seule vision…

Au-delà encore, élargir notre regard depuis notre âme et découvrir dans les coulisses de chaque situation ,que, ce qui semblait si injuste pour notre ego ,était en fait justesse pour notre âme.

 

Une journée qui vous invite à quitter un peu plus cette empreinte et à grandir dans la reconnaissance.

 

 

 

 

 

27 août

 

9h30-14h30

Carouge