© 2015-2018 C.Buffon contact@7clefsdevie.com / +41(0)78 739 38 23

Featured Posts

LA FORCE DU RENOUVEAU

January 2, 2017

 

Janvier 2017

 

Une graine de d’Eveil a été semée et pousse à l’intérieur de nos cœurs.

Une  énergie de Vie et d’amour qui a grandi, faisant ressortir, ressurgir des profondeurs ,ce qui a encore besoin d’être regardé, reconnu, guéri, libéré, compris et accepté à la racine de notre histoire.

 

Comme un accélérateur de croissance, cette vibration nous a confronté durant cette année passée à la tourbe encore cristallisée dans notre matière…tourbe sur laquelle nous avons construit ponts et passerelles instables, mais illusoirement rassurants, pris dans ces mouvements qui nous ont poussé inlassablement à faire taire ce qui aurait voulu se dire de l’intérieur( consciemment ou non) ou qui nous ont projeté vers l’extérieur , mus par une quête effrénée, dans l’espoir de trouver apaisement, répit, sécurité, amour ou reconnaissance……nous maintenant dans l’illusion que la réponse se vit à l’extérieur de soi….

 

A force d’attentes et d’espérances, à force de déceptions de désillusions face à ces attentes non nourries, l’injustice profonde et temporelle a creusé son lit avec les années, les expériences accumulées, créant un énorme barrage au flux de l’amour…comme une boule de rancœur, de ressentiment, d’amertume et de colère qui devient cuirasse d’acier sur notre cœur ,nous empêchant de retrouver l’élan, l’envie, le désir de s’ouvrir, d’aimer encore et de s’offrir.

Fermant l’accès à nos envies, nos désirs d’âme et nos rêves intérieurs.

 

Plus d’une fois, le découragement nous a guetté, tandis , que malgré le travail accompli et l’énergie déployée à se transformer, il nous semblait nous retrouver inlassablement au bord de cette route, nourri d’un sentiment profond de solitude sans fin, ni fond que rien ne pouvait  assouvir, meurtri par cet indicible et pourtant si présent sentiment de non-valeur ,qui nous a conduit tant de fois à mendier quelques miettes d’amour ou à prostituer notre âme pour quelques instants de reconnaissance…fugace sentiment d’exister comme sous les projecteurs, pour  ne  finalement toucher que le vide ,lorsque le regard de l’autre s’éteint ou se détourne…

 

Tant d’apprentissages, tant d’expériences qui nous invitent aujourd’hui à vouloir se rencontrer, se vivre et exister autrement, depuis un espace intérieur, à l’écoute de ce qui se vit…à l’écoute de ce qui veut émerger….à l’écoute d’un soi qu’on ne connaît que peu et qu’à travers le miroir de l’autre…..certes, mais pourquoi ne pas se réjouir de le découvrir ?

 

Les passages successifs dans les essoreuses de 2016 ont brisé ce miroir d’illusion de soi…que reste-t-il ?

 

Nous voici devant la Porte de l’Aube nouvelle..

 

 

Peut-être est –il temps de libérer ces derniers territoires retranchés, sans oublier de contempler tous les espaces déjà reconquis par la vie,  les changements opérés et les victoires acquises ?

 

Peut-être est-il temps de laisser la lumière pénétrer au plus profond de notre noyau et de se laisser guérir en profondeur sans résistance, comme un dernier acte de rémission ?

 

 

…laisser s’achever un cycle..

Fermer définitivement certaines portes pour que d’autres puissent s’ouvrir.

.

 

L’aube nouvelle nous bouscule et nous pousse à quitter le monde de l’enfance de l’âme, avec tout ce que cela implique d’avancée et de reculs, de doute et de peurs, de sentiment d’insécurité et un profond sentiment de ne pas pouvoir y arriver.

Cette transition demande de grandir entre lâcher et foi, douce alternance de quitter et de confiance dans ce qui vient. En chemin, le deuil : pleurer ce qui n’est plus pour permettre ce qui doit venir.

 

L’ouverture est rapide, constante, à des taux inégalés, ce qui nous laisse sans répit face à une sensation que tout résiste , que tout stagne ou que tout s’effondre, que tout éclate ou que tout nous échappe….

 

Une invitation à lâcher prise , à lâcher le contrôle de comment les choses devraient être et de les recevoir comme elles sont.

Etre, Etre, Etre…….

Une invitation à se laisser faire, à se laisser aimer, se laisser prendre par le Vie.

Une invitation à quitter le regard de notre mental épuisé pour nous ouvrir au regard du cœur.

Une invitation à laisser grandir la Lumière et la Vie en soi et autour de soi.

 

 

Et si nous apprenions à cultiver cette graine qui pousse en nous ?

Et si nous avions l’audace d’être et de se mettre au monde.

 

 

 

Cristina Buffon

Please reload

Recent Posts

Newsletter JUILLET

July 24, 2019

1/5
Please reload

Archive

July 24, 2019

January 15, 2019

July 31, 2018

April 29, 2018

February 7, 2017

Please reload

Search By Tags