Pamela Kribbe canalisation actuelle

Pamela Kribbe transmet Jeshua

Chers amis,

Je suis Jeshua. Sentez mon énergie au milieu de vous. Je suis votre ami et votre frère, pas quelqu’un qui s’élève au-dessus de vous. Je suis votre compagnon, un compagnon de jeu dans le jeu que vous jouez sur Terre, qui est un jeu de lumière et d’ombre. C’est un jeu qui vous est familier, avec ses hauts et ses bas, ses hauts de joie, de connexion et d’unité et ses bas de peur, de désespoir et de désolation.

Je vous vois tous, et je sais que vous avez fait l’expérience des extrêmes de la condition humaine. Sentez cela en vous pendant un instant, et ne portez aucun jugement sur le fait que quelque chose soit clair ou sombre. L’un n’est pas meilleur que l’autre, les deux font partie de la vie terrestre.

Au fond de vous-même, vous connaissez les deux extrêmes. Sentez à quel point vous êtes riche, à quel point votre conscience a évolué. Vous êtes une vieille âme qui a vu et vécu beaucoup de choses. Prenez la sagesse, la richesse de votre expérience, et observez-la. Sentez comment vous devenez calme et paisible lorsque vous regardez l’étendue de cette expérience.

Remarquez également que vous avez apporté beaucoup d’autres choses de votre voyage sur Terre. Vous êtes, pour ainsi dire, lourdement chargé du « bagage » du passé, mais il est temps de vous libérer de ce fardeau. Ce n’est que lorsque vous serez libéré du passé, libéré de l’ancien, que vous pourrez franchir le seuil d’un nouveau temps.

Examinez attentivement vos bagages. Imaginez que votre dos est chargé de matériel : sacs, paquets, toutes sortes de choses. Vous enlevez les bagages et les disposez en cercle autour de vous, et ce faisant, vous honorez chaque pièce ; ne jetez rien. Ce sont des expériences très riches qui sont précieuses et qui vous ont beaucoup apporté.

Ramassez chaque bagage et considérez-le avec un profond respect en l’exposant dans le cercle qui vous entoure. Continuez à disposer tous les bagages jusqu’à ce que vous vous sentiez libre et soulagé. Mais entretenez une relation d’appréciation et de reconnaissance avec ces bagages, car toutes ces expériences vous ont mené là où vous êtes maintenant. Lorsque vous avez fini de les disposer, asseyez-vous au centre de ce cercle et remerciez ces énergies du passé.

Regardez les hauts, les moments les plus forts. Vous avez déjà été ici sur Terre et dans toutes vos vies, vous avez vécu des moments intenses d’illumination, de vérité, de clarté. Faites appel à ces moments où vous avez réalisé qui vous étiez ; à ces moments où vous vous êtes senti intensément connecté avec une autre personne ; à ces moments où vous avez senti comment l’énergie de votre âme a coulé et a touché la Terre.

De tels moments se sont produits. Entrez en contact avec cette énergie et demandez-lui de venir à vous. Reconnaissez votre grandeur et votre sagesse. Reconnaissez votre connaissance intérieure, car vous êtes vieux et sage.



Regardez maintenant d’autres bagages, ceux qui sont beaucoup plus lourds – les émotions de tristesse, de désespoir, d’abandon – et invitez-les à se manifester également. Ils ont porté cette énergie pour vous. Les émotions humaines font partie de la vie ici sur Terre. La peur, le désespoir, le doute ne sont pas quelque chose de mauvais, ils font partie de l’expérience de la Terre. C’est précisément dans leur contraste avec le bien et la lumière que ces énergies plus sombres vous apprennent quelque chose sur la condition humaine et la profondeur et l’étendue de ce qui fait de vous un être humain.


Ces vieux fardeaux – et le fait que vous les ayez vécus – sont précisément ce qui fait de vous un enseignant profondément humain et compatissant et un exemple pour les autres. Ce ne sont pas des choses dont il faut se débarrasser.

C’est lorsque vous reconnaissez pleinement ces lourdes pièces comme étant les vôtres, lorsque vous les embrassez et en reconnaissez la valeur, que vous devenez un enseignant sage, un exemple pour les autres.


Quelqu’un qui peut attester de l’intérieur d’un amour qui ne juge pas ; un amour qui inclut tout ; un amour qui reconnaît l’Un dans l’autre même lorsque cet autre est coincé dans un comportement destructeur. C’est là que se trouve la clé de la transition vers le nouveau temps : embrassez votre lumière et votre sagesse, ainsi que votre peur, votre petitesse et vos doutes. En reconnaissant et en acceptant tout cela en vous-même, vous embrassez votre humanité complète. C’est le seuil où vous vous situez maintenant sur le chemin de la Nouvelle Terre.

Vous pouvez également envisager ce processus d’une autre manière. Vous avez tous ici une compréhension naturelle de la spiritualité, de la vie du cœur. Depuis les chakras supérieurs de votre champ d’énergie : le cœur, la gorge, le troisième œil, la couronne, vous comprenez beaucoup de choses. Vous avez toujours compris ce qui se passe réellement dans la nouvelle Terre en vivant à partir de votre cœur et de votre âme. Mais parce que vous avez mené des vies sur Terre où cette énergie n’était pas honorée, des moments où vous ne vous sentiez pas le bienvenu et chez vous, vous avez ressenti des douleurs dans les trois chakras inférieurs : votre plexus solaire, près de votre estomac ; votre chakra du nombril, le centre vulnérable de vos émotions ; et votre chakra de la racine, votre coccyx, votre connexion avec la Terre. Alors que chez beaucoup d’entre vous, les chakras supérieurs sont développés et ouverts à la nouveauté, la douleur vit dans les trois chakras inférieurs : de vieux souvenirs qui provoquent la peur et même le refus de vivre à nouveau sur Terre.

Pouvez-vous voir comment il existe une disparité dans votre domaine énergétique ? Il y a des moments où il y a le désir et le mal du pays pour un autre monde, un monde qui rappelle la Maison avec sa vibration de légèreté et d’harmonie, de facilité et de simplicité. Oui, cela vit en vous et c’est souvent ce qui vous fait avancer sur Terre, le souvenir de cela et le désir de l’avoir. Mais à d’autres moments, vous oubliez, ou vous évitez, cette autre partie du champ énergétique : la partie tourmentée, la partie qui vit dans les chakras inférieurs, la partie traumatisée de votre être. C’est là que vous vivez des peurs intenses à l’idée d’être pleinement engagé dans la vie, de vivre vraiment avec votre cœur et de le montrer aux autres. Ces peurs vous attirent et vous font hésiter, juste au moment où vous êtes au seuil d’un nouveau temps.

Car vous êtes là, vous vous connectez tous à la nouvelle Terre, qui s’éveille maintenant à travers vous. Pourtant, il y a cette vieille douleur en vous qui semble parfois vous retenir et vous éloigner ; une douleur avec laquelle vous ne savez pas quoi faire. Et je tiens à dire : vous ne pouvez pas entrer dans la nouvelle Terre uniquement par les quatre chakras supérieurs – ce n’est pas possible. Ce n’est que si vous pouvez être complètement et entièrement humain que vous pourrez franchir le seuil. Et cela signifie que vous vous tournez vers la douleur en vous qui se retient et que vous embrassez ce qui résiste, avec amour et tendresse.

.......


© 2015-2018 C.Buffon contact@7clefsdevie.com / +41(0)78 739 38 23