Les énergies du moment

PRENDRE DU RECUL POUR PRENDRE SON ESSOR…. Cette période invite à faire un pas de recul , se retirer en soi et se mettre à l’écoute de ce qui se vit dans les profondeurs de notre être. Un temps d’arrêt, de réflexion et de maturation, un bilan en quelque sorte…. Prendre conscience du chemin parcouru pour en mesurer les ressources acquises et développées. Reconnaître qui nous sommes devenus issus de nos cartes de naissance et vouloir s’ouvrir à qui nous pourrions être. Avoir l’humilité et la gratitude d’accepter tout ce qui a été comme terrain d’apprentissage pour finalement se définir par choix et cesser de se vivre par défaut. Se regarder dans les profondeurs de nos ombres, de nos mécanismes de survie et d’adaptation, des scénarios et des mises en scène dans le lien à soi et à l’autre pour y apporter lumière, conscience et réconfort. Qui suis-je pour être sûr d’être aimé et accepté par l’autre ? Qui ne suis-je pas ? Se détacher du lien à l’autre pour se retrouver soi. S’arrêter pour se mettre à l’écoute , à l’écoute de cette impuissance qui nous parle de nos failles, de nos manques et de nos désespoirs. Se retirer du pouvoir, du contrôle, du vouloir, des projections, des attentes et des espérances de l’autre, en l’autre et pour l’autre, pour quitter l’illusion du pouvoir sur, et choisir de se retourner vers soi, se mettre à l’écoute de ses peurs les plus profondes. Rester avec soi, vouloir traverser l’impuissance, et comprendre que de l’ habiter , la nourrir et l’aimer enseigne l’humilité d’accepter ce qui est. Derrière le mur de l’impuissance , une tristesse profonde se vit, un espace à honorer, à vider pour retrouver la puissance de notre être. Prendre un temps et un pas de recul, envisager une retraite à l’intérieur pour s’offrir une renaissance, une mue, une réelle transformation, déposer une peau. Renaître de tout ce qui fut, prendre les forces de qui nous sommes devenus, pour se permettre d’ aller vers où nos ailes nous portent. Se rassembler pour aller vers l’essence de soi-même. Apprendre à s’aimer pour arrêter de se maltraiter et de se saboter, de se limiter, d’attendre et d’espérer, mais se donner les moyens de créer et d’inspirer. Pour cela , étoffer le tronc de ce lien intérieur, en renforcer l’architecture , faire grandir plus qu’en connaissance, mais en fréquence, les ressources du féminin , du masculin, du père et de la mère en soi pour grandir de l’intérieur et à l’intérieur, mûrir pour quitter la dépendance à l’autre et déployer les ailes de son potentiel. S’aimer pour simplement quoique la vie nous offre et nous amène, pouvoir rester au chaud à l’intérieur de son cœur et se tenir la main. Si je m’aimais plus , que ferais-je pour moi ? Si je m’aimais plus, que ne ferais je plus ? Comment serait ma vie ?

love Cristina


© 2015-2018 C.Buffon contact@7clefsdevie.com / +41(0)78 739 38 23